A 70 ans, Christian Dior entre au Louvre

Surnommé le "couturier du rêve", Christian Dior colonise la totalité du Musée des Arts Décoratifs pour une somptueuse rétrospective qui marque les 70 ans de la maison. Un véritable « who’s who » de la marque à découvrir absolument. Happy Birthday to Dior.
Exposition "Christian Dior, couturier de rêve" au Musée des Arts Décoratifs

Veste Bar, blouson Beatnik, tenues « Clochard », toute une ribambelle de robes Junon, de l’origine aux nombreuses déclinaisons… Christian, Yves, Marc, Gianfranco, John, Raf, Maria Grazia… Le rouge, le rose, le gris, le bleu, le noir… L’art, les stars, le cinéma, les petites mains… La haute couture, le maquillage, le parfum, les souliers, les sacs… Plus qu’une exposition, c’est un véritable « who’s who » de la maison Dior qui prend ses quartiers rue de Rivoli, colonisant la totalité du Musée des Arts Décoratifs jusqu’en janvier 2018. Devant une telle débauche de moyens et de beauté, on est tour à tour ému, émerveillé, surpris, inspiré : Christian Dior, Couturier du rêve porte bien son nom. 

C’est l’occasion de (re)découvrir l’histoire de la grande maison de l’avenue Montaigne et surtout de se familiariser avec des époques peu connues du public actuel, comme les 30 années pendant lesquelles Marc Bohan a dirigé les studios, où la décennie baroque de Gianfranco Ferre. Mention spéciale aux salles de l’aile ouest, devenues de véritables « cathédrales » du savoir-faire des ateliers Dior, robes, vestes ou toiles s’élevant quasiment jusqu’à perte de vue. De mémoire de journaliste mode, on avait jamais vu exposition aussi somptueuse. Happy Birthday to Dior.