Andy Warhol : quand l'Amérique revient à ses fondamentaux

Calvin Klein poursuit sa mutation avec son Raf Simons, dont le projet de dépeindre l'Amérique passe par l'emprunt de figure tutélaires de l'art contemporain. Les premières pièces issues de la collaboration entre Calvin Klein Jeans et la fondation Andy Warhol rappellent que le pape du pop-art aimait les selfies.
Calvin Klein Jeans Andy Warhol - Crewneck Sweatshirt Black
Calvin Klein Jeans X Andy Warhol - Crewneck Sweatshirt Black - collection capsule

“Un artiste est une personne qui crée des choses dont les gens n’ont pas besoin mais, pour une raison quelconque, il pense que ce serait une bonne idée de leur apporter.” Ainsi parlait Andy Warhol, jamais avare d'un accès de tolérance quasi-bouddhiste face au monde tel qu'il va. Face à Donald Trump, l'invocation par Raf Simons du pape du pop-art nous rappelle qu'il faut (et peut-être plus que jamais) aimer l'Amérique telle que nous l'avons connue ; dans les immigrés qu'elle a accueillis (les parents de Warhol étaient austro-hongrois), les artistes qu'elle a promus ou sa formidable capacité à s'auto-représenter. Cette collection capsule comprenant t-shirts, hoodies et autres sneakers, inaugure le partenariat entre Calvin Klein Jeans et la fondation Andy Warhol qui doit ouvrir ses archives (dont certaines inédites) à la marque et courir jusqu'en 2020.