Beauté : Back to the future

Avec la collection Noir et Blanc, Lucia Pica, créatrice Maquillage et Couleur chez Chanel, explore de nouveaux champs chromatiques entre passé et futur, fiction et réalité.

Noir et blanc. Deux mondes si proches et si différents. Entre ces deux radicalités que l’on nomme “non-couleur”, il existe une subtile gradation de nuances que Lucia Pica, Global Creative Designer pour le Maquillage et la Couleur Chanel, a su saisir pour la collection maquillage automne-hiver 2019. Entre le noir et le blanc ? Des contrastes et des demi-teintes. Des fards gris argent, des beiges sépia, une bouche “Rouge Noir” : comme si les années 20 étaient revues par un œil neuf, entre argentique et numérique. Comme si les basiques d’hier entraient dans une nouvelle dimension. Comme si Paris reprenait des couleurs. Rencontre avec une créatrice sensible et inspirée.

INSPIRATIONS 

Mixte. Comment s’est déroulé le processus créatif, de la vision à la concrétisation ? 

Lucia Pica. Je souhaitais une collection très Chanel. Ce n’est pas toujours évident de trouver la direction à suivre… Nous avons déambulé pendant quatre jours dans les rues et musées pour prendre des photos et capter l’émotion. Il y a une présence forte du noir et du blanc à Paris, mais il y a aussi le gris des toits, le beige des murs, les lumières de la Seine, les couleurs changeantes dans l’obscurité… Sur certaines images, on remarque aussi l’importance des textures. Avec ce mood-board visuel, j’ai commencé à voir les couleurs se dessiner en fards, en rouges à lèvres, en vernis, en palettes chromatiques… Puis, avec mon équipe au studio, on a discuté, on a mélangé des pigments, travaillé de nouvelles textures proposées par le labo. Trois mois de travail ont été nécessaires pour l’élaboration de la collection. 

ÉMOTIONS 

M. Vous liez couleurs et émotion : quel est votre ressenti sur cette collection ? 

L. P. Les couleurs me rapprochent des émotions. Cette collection parle aussi des rapports des individus les uns avec les autres, des caractères de chacun… C’est pareil pour les couleurs et les personnes : il y a les choses que l’on voit immédiatement et d’autres qui demandent du temps pour saisir les nuances. Je suis un peu noir et blanc, mais il y a une part de moi dans le gris et ses demi-teintes… 

CONTRASTES 

M. Le noir et le blanc sont des teintes radicales, fortes et douces à la fois… 

L. P. J’adore le pouvoir du noir et du blanc. Cela me fascine qu’ils puissent être si abstraits et concrets à la fois. Dans le noir et le blanc, il y a du trop et de l’absence de couleur. L’idée était de penser ces contrastes de façon plus calme et douce pour provoquer un “monochrome feeling”. J’ai cherché des couleurs intermédiaires, les tons entre les teintes : gris argenté, blanc pailleté, blanc-beige… 

TRANSPARENCES 

M. Le contraste se travaille en couleurs, mais aussi en matières. Vous accordez une grande importance aux textures… 

L. P. Quand je conçois du maquillage, j’essaie de trouver un caractère spécial et des effets de textures faciles à appliquer et à porter. L’idée du make-up, c’est de raviver la peau, que le maquillage devienne la peau. La transparence permet un make-up doux ou appuyé et plein d’interprétations possibles : des jeux de contrastes entre mat et brillant, des voiles de lumière, des superpositions de fards velours, des couleurs en demi-teintes, des brillances contrôlées… L’Ombre Première Top Coat “Carte Blanche” est un highlighter blanc qui se pose avec la pulpe du doigt sur la paupière nue ou sur une ombre pour l’illuminer. Le Gel Pailleté s’utilise en touche “all over shine” : la texture se veut palpable, elle est tellement réelle qu’elle se fond à la peau, tandis que les paillettes qui dansent à la surface prennent une aura glamour. 

CARACTÈRE 

M. Il y a aussi ce gloss noir… Une couleur plutôt singulière pour la bouche ? 

L. P. Il me rappelle le make-up des années 20, où les rouges à lèvres semblaient violets façon clair-obscur sur les photos. Le Rouge Coco Gloss Laque Noire est un gloss rouge noir, rouge violet. Sa base est rouge et il a un rendu couleur mûre sur les lèvres. Le mieux est de l’appliquer de façon spontanée, sans chercher à ce qu’il soit uniforme, et plutôt en cœur de lèvres. Surprenant, mais facile à porter.