Calvin Klein, Kendrick Lamar, Anti_Fashion, Marc Jacobs et Biarritz en été... ITM#2

"Au milieu des fermes du Midwest recouvertes de photographies d'Andy Warhol, les mannequins déambulent sur un sol inondé de pop corn, référence évidente au cinéma américain déjà célébré la saison dernière..." La semaine de la mode, c'est toutes les semaines. Bienvenue dans notre InTheMixte #2.
Calvin Klein 205W39NYC A/H 2018-2019 - Look 50
Calvin Klein 205W39NYC - défilé A/H 2018-2019 - Look 50

#1 CALVIN KLEIN, Fin de La ciné-trilogie

"Landscapes", tel est le nom qu'a choisi Raf Simons pour sa troisième collection chez CALVIN KLEIN 205W39NYC présentée mercredi 13 février dans les locaux de l'American Stock Exchange. Dernier volet d'une trilogie intitulée "Sterling Ruby imagines America" amorcée il y a tout juste un an lors de son premier défilé pour la marque, la collection automne-hiver 2018-2019 continue d'explorer symboles d’une Amérique hétéroclite. Au milieu des fermes du Midwest recouvertes de photographies d'Andy Warhol, les mannequins déambulent sur un sol inondé de pop corn, référence évidente au cinéma américain déjà célébré la saison dernière mais aussi à la culture intensive de maïs dans la Corn Belt. Inspiré par le film « Safe » de Todd Haynes dans lequel Julianne Moore interprète une femme à l'agonie à cause de la pollution, Raf Simons a livrée une collection d'une beauté inquiétante. Pléthore de vêtements de protection et de sécurité. Robes-couvertures de survie. Bottes de protection chimique. Manteaux de pompiers à bandes réfléchissantes. Indispensable quand on sait qu'en décembre la Californie était ravagée par des incendies et que Donald Trump méprise les accords de Paris. En guise de couvre-chef, des cagoules tricotées ou argentées ravivant les grandes heures de la course à la conquête spatiale. À ce vestiaire anti-catastrophe époque Space X, s’ajoutent des chemises de cow-boys, des pulls en maille retournés à motif Bip Bip et Coyote des cartoons Warner Bros et des robes 19ème siècle que porterait volontiers Laura Ingalls dans La Petite Maison dans la prairie.

Nous - Concept store - 48, rue Cambon
Nous - Concept store - 48, rue Cambon - Paris

#2 Kendrick Lamar et Nous 

Émeutes à prévoir. Les 25 et 26 février, Kendrick Lamar débarque à Paris dans le cadre de sa tournée mondiale The Damn Tour. Avant de se produire sur la scène de l'AccorHotels Arena, le rappeur californien installera la veille de son premier concert un pop up chez Nous, nouveau temple parisien de la hype et du streetwear. Inauguré en janvier rue Cambon, là où Chanel règne en maître, le concept store fondé par des anciens de colette commercialisera, sous la marque du label musical de Kendrick Lamar Top Dawg Entertainment, une collection capsule le samedi 24 février uniquement, de 11h à 19h. Au programme, le dernier album du rappeur DAMN, des vinyles, des hoodies, des t-shirts ou des casquettes. Ce pop up itinérant s'installera également à Londres le 20 février, à Rotterdam les 22 et 23 février et à Anvers le 27 février. Plus d'infos sur : thedamnpopup.com. 

Conférence de presse Anti_Fashion
Conférence de presse Anti_Fashion - 14 février 2018

#3 L'Anti_Fashion, c'est super Fashion 

« La mode est morte, vive le vêtement ! » C’est ce qu’explique en dix points Lidewij Edelkoort, oracle de la mode, dans son manifeste Anti_Fashion paru en 2015. Censée être constamment à l’avant-garde, la mode serait devenue obsolète, avec ses écoles à divas individualistes, ses magazines décérébrés et ses boutiques vides de sens. Pour réinventer les systèmes de mode, Anti_Fashion donne rendez-vous à Roubaix le 24 mars et à Marseille du 1er au 3 juin tous ceux qui souhaitent libérer la mode de la frénésie qui la consume à petit feu. Au programme, workshops avec les étudiants d’Esmod Roubaix et de l’université d’Aix-Marseille, tables rondes participatives et créations de vêtements par les jeunes issus des quartiers prioritaires. Le tout en partenariat avec La Redoute et en présence d’Alice Pfeiffer, Sophie Fontanel, Demna Gvasalia ou encore Maroussia Rebecq d’Andrea Crews.

Marc Jacobs A/H 2018-2019 - Look 04
Marc Jacobs - défilé A/H 2018-2019 - Look 04

#4 Marc Jacobs, c'était beau

La salle est sombre, les premières notes, mélancoliques. En pleine hégémonie streetwear, Marc Jacobs résiste coûte que coûte. En ce jeudi 14 février, sa collection théâtrale clôture la fashion week new-yorkaise en beauté. « Ce sont des vêtements fait pour le podium. C’est ce que je sais faire. C’est ce que j’aime faire », explique le designer en sortie de défilé. Tout droit venus des années 80, les volumes sont exagérés : la carrure est large et la taille soulignée par d’extravagants noeuds, de fines ceintures noires ou les basques d’une veste. Du turquoise au bleu nuit, du jaune soufre au moutarde et de l’aubergine au fuchsia, les couleurs vibrent sur des matières nobles. Tailleurs en tweed, larges pantalons en cuir, manteaux oversized et étoles en cachemire double face, robes à volants en moiré ou faille de soie et velours. Sous les chapeaux aiguisés de Stephen Jones, les visages des mannequins disparaissent dans l’obscurité. Ailleurs, leurs traits se durcissent grâce aux coiffures géométriques de Guido Palau. C'était beau.

Festival Biarritz en été! - 1ère édition du festival - 20, 21 et 22 juillet 2018
Festival Biarritz en été! - 1ère édition - 20, 21 et 22 juillet 2018

#5 L'été (sera comme toujours) très Biarritz

Biarritz, le nouveau Saint-Tropez ? Si la tendance se confirme d'année en année, la station balnéaire n'en oublie pas d'accompagner sa branchitude d'activités extra-solaires. Première édition, donc, du Festival "Biarritz en été" dans les jardins de la Cité de l'Océan et à la Plage de la Milady, avec Phoenix, Etienne Daho, Cigarettes After Sex, The Black Madonna, L'Impératrice, Agar Agar... Tout le monde, quoi. Rendez-vous les 20, 21 et 22 juillet.