Édito : "La mode parle de notre avenir commun"

Le nouveau numéro de Mixte est en vente ! Plus de 372 pages dédiées au futur tel qu'il s'incarne sur les catwalks et la scène créative. Du mannequin transgenre Teddy Quinlivan au streetstyle écolo de Jaden Smith, du cyborg Gucci au skate-park Balenciaga, tour d'horizon et casting d'un magazine hors-norme.
Zoe by Vito Fernicola. Styled by: Diletta Bonaiuti. Total look Zimmermann.
Zoe by Vito Fernicola. Styled by Diletta Bonaiuti. Total look Zimmermann.

John Yuyi, artiste digitale prise dans une passionnante relation schizophrène avec les réseaux sociaux.
Jaden Smith, fils de, talentueux et polymorphe, qui s’engage pour une mode écologique.
Les chanteuses Bonnie Banane, Alice et Moi, Joanna, Regina Demina, représentantes d’un son et d’une scène parisienne en pleine mutation.
Orelsan et Eddy de Pretto, rappeurs atypiques réunis le temps d’une séance photo de ouf.
Noée Abita, jeune actrice habitée.
Jean-Michel Jarre, légende vivante de l’ère pré-numérique.
Angèle Metzger et David Friend, meilleurs amis magnétiques.
Antonin Tron, tête pensante d’Atlein et vainqueur de l’Andam 2018.
Patrick Church, artiste et designer expansif.
Teddy Quinlivan, mannequin transgenre et activiste.
Li Edelkoort, autour du brûlant Manifeste Anti-Fashion.
Sarah Andelman, faiseuse d’idées à l’orée d’un nouveau projet.
Emmanuel Perrotin, galeriste hors normes.
Glenn Martens, dieu du denim et créateur de Y/Project.
Hankook Kim, visionnaire de la lunette 2.0 avec sa marque Gentle Monster. 

Qu’ont-ils en commun ? Au-delà de l’audace créative qui les démarque, ils sont les invités de ce numéro de Mixte. Nous les avons choisis parce qu’ils nous inspirent, parce qu’ils sont dans l’air du temps, porteurs d’optimisme ou d’idées disruptives qui dessinent un autre lendemain. Sur les podiums, le spectateur philosophe des défilés de mode pouvait déceler dans la saison automne-hiver 2018-2019 des messages quant à notre avenir commun. Alessandro Michele propulsait son auditoire dans une salle d’opération où le cyborg Gucci, l’humain 2.0, empruntaient à tous les corps, tous les univers et toutes les époques. Chez Calvin Klein, Raf Simons proposait sa lecture du film Safe de Todd Haynes, métaphore avant-gardiste autour d’une femme allergique à tout ce qui l’entoure. Dans un décor de skate-park post-apocalyptique, Demna Gvasalia imaginait une silhouette Balenciaga où les superpositions de vêtements pouvaient s’adapter à toutes les déferlantes climatiques. 

Nos six séries mode XXL, quant elles, brassent les origines, les inspirations, les codes et les genres en toute liberté. Les limites tombent : les hommes s’adaptent aux vêtements femme, les sacs se transforment en bustier et les looks les plus pointus des catwalks voyagent dans le monde entier, d’un décor rétro-futuriste à un château français, d’une plage finlandaise aux rues de NYC. Les collections automne-hiver 2018-2019 s’offrent un espace d’expression placé sous le signe de la générosité et du partage, dans un magazine qui souligne avec emphase sa volonté d’objet collector : plus de mode, de textes, de rencontres, d’images. Et six couvertures exclusives qui annoncent notre ambition. We Are Tomorrow. Nous sommes demain. Nous sommes Mixte, tout simplement.