Guccinéma présente...

Après Netflix, Gucci ? Toujours avide de contenus explosifs, les marques s'engagent de plus en plus dans la production de fictions ou de documentaires allant bien au-delà des thématiques mode. Exemple remarquable avec un docu signé par le célèbre artiste Jeremy Deller, qui revient sur la naissance de la culture rave.

L'aventure a commencé avec le film de Wu Tsang, Into A Space Of Love, un documentaire explorant l’héritage de la house music dans la culture underground new-yorkaise, diffusé pour la première fois à la Frieze Art Fair de New York en mai dernier. Initée par Frieze et Gucci, une série de films explore les liens entre culture, musique et société, à l'instar du deuxième volet inspirés par le Second Summer of Love et réalisé par l'artiste anglais Jeremy Deller (Turner Prize 2004) qui explore, accompagné par six étudiants en politique, les origines (notamment sociales) de l'acid house dans l'Angleterre des 80's. 


Everybody in The Place : An Incomplete History of Britain 1984-1992
rassemble des archives rares ou inédites qui documentent mouvements de protestation, histoire industrielle et clubs gay underground de Chicago. Au-delà du geste culturel, les raves apparaissent comme le symptôme d'un changement générationnel dans l’identité britannique reliant les évènements industriels et les actions radicales aux étendues plus vastes de l’avenir post-industriel. Un troisième film, enfin, Distant Planet : The Six Chapters of Simona, de Josh Blaaberg, explore quant à lui l'essor de l’italo disco. Ok pour souscrire votre abonnement ?