World Press Photo 2020 : le monde en images

Concours photographique de renommée internationale, le World Press Photo vient d'annoncer les gagnants de son édition 2020. Une façon de dépeindre, en seulement quelques clichés, la forte intensité de l'état actuel de notre planète.
"Nothing Personal - the Back Office of War" de Nikita Teryoshin, nommé pour la photo de l'année.

Le World Press Photo a dévoilé les clichés lauréats de son 63e concours photo annuel, sélectionnés parmi des milliers d'images de photographes, de journaux et de magazines du monde entier. La fondation qui oeuvre pour le soutien du développement du photojournalisme, la transmission de connaissances dans ce domaine ainsi que la promotion de l'échange libre et non-restreint de l'information, a choisi les gagnants des prix "World Press Photo of the Year", "World Press Photo Story of the Year", tout comme les lauréats pour chacune des huit catégories de la concours photo.

Le choix du jury pour la photo de presse de l’année a été décernée à "Straight Voice" de Yasuyoshi Chiba. La photographie représente un jeune homme récitant de la poésie pendant la révolution au Soudan, tandis que des manifestants scandent des slogans à Khartoum, capitale du pays. "Kho, the genesis of Revolt" de Romain Laurendeau a été sélectionné en tant que "World Press Photo Story of the Year", soit l'image d'un jeune homme rassemblant un public alors qu'il s'essaye à la trompette, illustrant le quotidien des jeunes en difficulté en Algérie.

"Straight Voice" de Yasuyoshi Chiba, lauréate du prix"Wolrd Press Photo of The Year".

Les autres catégories du concours photo comprennent les questions contemporaines, l'environnement, les nouvelles générales, les projets à long terme, la nature, les portraits, les sports et les nouvelles ponctuelles. Les images gagnantes vont d'un portrait d'une jeune fille arménienne de 15 ans récemment réveillée d'un état catatonique causé par le syndrome de résignation, à une photo d'un orang-outan âgé d'un mois trouvé blessé en Indonésie et aussi à la prise de vue de "l'Amager Bakke" - un centre de transformation de déchets en énergie qui a remplacé une ancienne usine d'incinération de charbon près du Danemark.

"Awakening" de Tomek Kaczor, nommé pour la photo de l'année.

Les juges ont noté que la protestation et le rôle des jeunes dans l'activation du changement étaient les thèmes principaux en 2019. Sur les 44 gagnants, 10 photographes ont choisi les causes et les effets de la crise climatique comme sujet, soulignant la façon dont les problèmes transfrontaliers ont eu une place importante dans le travail photographique, en plus des habituels sujets locaux. Toutes ces images, sélectionnées parmi 73 996 photographies proposées par 4 282 photographes de 125 pays, sont aujourd'hui rassemblées dans le World Press Photo Yearbook 2020.

Pour voir toutes les images du concours World Press Photo 2020, rendez-vous sur le site Web de la fondation