Les livres les plus fashion à offrir cette année

Offrir de la mode à Noël ? Parmi tous les bouquins reçus à la rédaction, petite sélection des publications idéales pour les fêtes. Du plus visuel au plus érudit, chaque ouvrage contente un appétit de la fashion que l'on vous souhaite joyeux, généreux et plein d'esprit.
Balencia, livre du défilé FW18

Le plus visuel 

100% image, le dernier accessoire de la maison Balenciaga est un livre documentant le défilé Hiver 18 dont tout le monde se rappelle. Le skate-park graffé de la marque la plus scénographiquement intéressante sert de décor à des passages shootés par Johnny Dufort et Pierre-Ange Carlotti. Détails et photos backstage font de ce livre une immersion directe et sans prétention dans l'univers de la marque. 

Rétro-cool

Le plus rétro 

Consommer moins et consommer mieux. Faire attention à la provenance et à l'histoire des objets. Préférer le recyclage au gaspillage... Si tout cela vous parle, c'est que vous êtes un rétro-cool qui s'ignore. Dans les objets, les savoirs et les techniques d'hier, nous pouvons en effet retrouver tout ce qui manque à notre vie contemporaine : le vrai plaisir, le vrai temps, le vrai combat pour la planète. Le vintage n'est peut-être plus une mode, mais le seul moyen de nous en sortir. Un petit essai éclairant et positiviste à offrir. 

Charles et Marie-Laure de Noailles, mécènes du XXème siècle

Le plus fou 

Initié par Jean-Pierre Blanc, célèbre directeur de la Villa Noailles à Hyères, ce livre-événement revient de manière érudite et complète sur l'un des plus incroyables couples du XXème siècle. Des années 20 jusqu'à leur mort, Charles et Marie-Laure de Noailles auront accueilli, regardé, déniché et financé les plus grands artistes. De Balthus à Cocteau, de Mallet-Stevens à Mondrian, ils ont pensé l'art comme un jardin universel dans lequel se promener. Une histoire indispensable à connaître et se remémorer. 

Dior, Gianfranco Ferré

Le plus Dior 

La maison continue d'exploiter ses archives. Nouveau volet de son anthologie qui passe en revue les années Dior créateur par créateur, voici venu le tour de l'italien Gianfranco Ferré, premier couturier étranger de la maison, et premier designer nommé par Bernard Arnault. Prenant la suite de Marc Bohan, il signe des années très "lady" derrière lesquelles ont devine le background d'architecte du créateur. Le calme avant la tempête Galliano.