Les parfums Louis Vuitton « se débarrassent du genre »

Nouvelle aventure pour la collection de fragrances du malletier : le lancement de cinq voyages olfactifs, pensés au masculin, mais qui vont embarquer dans leurs bagages tout.e.s les adepte.s de belles histoires et d’ingrédients pur jus.
Les Parfums Louis Vuitton « se débarrassent du genre »
L'immensité, Louis Vuitton

À Grasse, Jacques Cavallier-Belletrud, parfumeur maison siglé LV, est chez lui. Enfant de la balle, il baigne dans les essences et les extraits depuis son plus jeune âge. Lorsqu’il allait à l’école, il passait devant le portail fermé d’une ancienne fabrique de parfums, aujourd’hui devenue son fief et le centre névralgique des Parfums Louis Vuitton. C’est dans cette belle bastide tricentenaire, sublimée par une rénovation minutieuse, qu’il a installé son laboratoire de recherches, à mi-chemin entre une bibliothèque de rêves olfactifs et un vaisseau spatial hi-tech. 

Car l’approche de ce nez hors norme est un mix de patrimoine et de vision, qu’il communique avec une facilité captivante. Après le lancement à succès de sept parfums courant 2016, additionnés d’un huitième début 2018, voici l’arrivée d’un quintette destiné au public masculin, mais pas que. Les premiers jus dits féminins avaient déjà attiré une large clientèle chez les hommes, séduits par les notes cuirées de Dans La Peau ou les bois sombres de Matière Noire. Pour cette nouvelle gamme, seule change la couleur métallique du logo sur le bouchon, frappé d’argent où les « féminins » sont dorés. « Il n’y a aucune autre indication, s’amuse Jacques Cavallier-Belletrud. Nous nous sommes débarrassés du genre ! Lorsque je travaille mes parfums, je les porte moi-même, comme ma femme ou ma fille [qui travaille également à ses côtés]. »

Parmi les cinq belles créations, les associations iris-patchouli de Orage et agrumes-Baume du Pérou de Sur La Route seraient les deux chemins les plus indiqués pour les voyageuses en quête de nouvelles sensations. Mais chacun des jus, baptisés également Au Hasard, Nouveau Monde et Immensité, évoquent les cheminements d’un parfumeur au plus près de sa planète, qui traque les matières premières parfaites, sourcées de manière éthique et responsable, comme ce Baume du Pérou aux notes choco-veloutées étonnantes. Une approche qui trouve son écho auprès des consommateurs: « Comme en cuisine, on recherche aujourd’hui de vrais produits, avec un lien fort au passé. » Quitte à les ciseler ensuite au labo – une approche futuriste de la parfumerie classique, à découvrir dans le prochain numéro de Mixte, dès septembre… 

Nouveau Monde, Orage, Sur La Route, Au Hasard, Immensité, Collection les Parfums Louis Vuitton, disponibles dans des boutiques Louis Vuitton sélectionnées et sur www.louisvuitton.com