Paris : comment sait-on que la fashion week a commencé ?

Cette semaine, Dior entrait dans la danse, Margiela appelait à se révolter, Mugler célébrait son renouveau, Rick Owens jouait avec le feu et Jacquemus troquait son très très grand chapeau de paille contre un cabas XXL effiloché. Retour sur les premiers shows parisiens.
Rick Owens SS19
Rick Owens SS19

Allumer le feu

Il suffit qu'une inspiration réveille le monstre endormi. On ne s'y attendait pas et pourtant le défilé Rick Owens a créé la surprise, faisant brûler une structure inspirée par la tour dite de Tatline, tour originellement dédiée à l'Internationale communiste mais qui ne fut jamais construite. Ce bûcher de la mode à l'effet Instagram garanti attira tous les regards sur une collection médiévale et géométrique intitulée "Babel". Collab Birkenstock pour sortir de la caverne en prime. 

Jacquemus et l'accent du sud

Comme il est écrit sur son profil Insta, Jacquemus aime toujours "le bleu et le blanc, les rayures, le soleil, les fruits, les ronds, la vie, la poésie, Marseille et les années 80". Ça n'a pas changé, sinon que le défilé avait lieu à l'Ambassade d'Italie pour nous rappeler ses inspirations méridionales. Le jeune designer décline de saison en saison ses codes, ses couleurs, ses it-bags. Le modèle XXL répond au succès de son dernier chapeau. Tout le monde applaudit. 

Dancing Queens 

La chorégraphe Sharon Eyal mettait en scène le show, hommage syncrétique à ses figures féminines : Pina Bausch, Martha Graham, Isadora Duncan... Un casting de références intello-chic et classiques qui nourrit encore une fois la vision profonde d'une femme Dior émancipée, aux pleins pouvoirs, qui sait parler et faire parler son corps. "Dansez, sinon nous sommes perdus", dixit Pina Baush.

Belle et rebelle

Qui sait aussi bien jouer sur les codes masculin / féminin ? Qui sait insuffler à la mode une certaine jeunesse d'esprit ? John Galliano, assurément, dont le défilé Margiela correspondait au lancement du parfum-événement Mutiny porté par Willow Smith, Teddy Quinlivan (en couverture du nouveau Mixte !), Hanne Gaby Odiele, Princess Nokia, Molly Bair et Sasha Lane... Ôde au be yourself et à la rébellion s’incrustaient sur les images noir et blanc de la campagne signée Fabien Baron pour ouvrir un show tout en volumes, évocations techno-spatiales et féérie dorée.

Mugler nouvelle ère

Les débuts de Casey Cadwallader chez Mugler sont allés crescendo. Premières photos, premières présentations, premiers tapis rouge... Le renouveau de la marque est enfin sur les rails, via l'arrivée de cet ex d'Acne Studios qui en a sous le pied. Une collection subtile, excitante et choisie, entre toiles de parachutes pour seconde peau et collab avec la peintre anglaise Samara Scott.