Paris Fashion Week, première partie !

L'info est tombée : Emmanuel et Brigitte Macron recevront lundi 5 mars, à l'Elysée, une centaine de designers à l'occasion de la Fashion Week parisienne, rappelant la volonté présidentielle de mettre en avant la réussite des grands groupes de luxe français, la filière textile et la jeune création. Retour en quelques looks sur les défilés de la semaine.
Saint Laurent FW18-19 Look 1.

Marine Serre en 1ère

Premier défilé pour Marine Serre, lauréate 2017 du prix LVMH, qui installe ses codes avec beaucoup d'aplomb : croissant de lune pour logo, foulard-collants fonctionnels et profusion de poches à stabilo pour souligner l'esprit protecteur des couleurs. Peu de fluo, pourtant, dans cette collection "Manic Soul Machine" qui multiplie les matières fluides, les imprimés mystiques et juxtapose les couleurs de manière arbitraire. Le Futurewear de Marine Serre se niche entre le cinéma arachnophile d'Olivier Assayas (Irma Vep) et le recyclage de carrés Hermès.

Dior 68

On redécouvre Marc Bohan et c'est une bonne nouvelle. Il y a 50 ans, le moins connu des designers Dior lançait Miss Dior, la première ligne de prêt-à-porter de la maison. La mode sortait alors de son pré-carré haute-couture pour descendre dans la rue, la vraie, celle qui scandait "L'imagination au pouvoir", "Il est interdit d'interdire" et autres slogans cultes de 68. Revendiquant de saison en saison un affichage féministe, Maria Grazia Chiuri rend logiquement hommage à ce mois de mai historique.

Génération Saint Laurent

Le froid glacial des Jardins du Trocadéro n'aura pas la peau d'un short en cuir. Jouant la carte 100% Paris, tour Eiffel scintillante comprise, Anthony Vaccarello habille la planète mode (autrement dit les djeuns, les hommes, les femmes, les vieux) en velours, en capes, en robes, en épaulettes, en perfectos, en shiny, en soir, en chapeaux, en tailleurs, en imprimés fleurs, en bottes pour un total gargantuesque de 87 looks déclinant un répertoire classique, sexy, complet.

Chloé Logoté

Moquette de bureau, imprimés 70, chaussettes logotées, camaïeux de beige, marron, noir et bottines violacées décrivent une femme forte en affaires sur fond d'années passées, comme sa DA Natacha Ramsay-Levi, par les bureaux de Balenciaga et Louis Vuitton. La #ChloeGirl post-Clare Waight Keller porte une ceinture taille basse bohème-chic, du métal hippie et des chemisiers de cow-boys aux empiècements mordorés.

Et parmi les infos de la semaine : Lacoste twiste son crocodile en 10 autres animaux menacés d'extinction (#LacosteSaveOurSpecies), Koché l'a joué music-hall super-doré, Jacquemus fera bientôt de l'Homme avec un grand H et Ricardo Tisci arrive chez Burberry... A suivre.