Quand Marseille se hisse au rang de Rome, Kyoto et Madrid

Musique, expositions, défilés... La cité phocéenne n'en finit plus de rayonner sur un plan culturel. Jusqu'au 7 octobre, l'ex-capitale de la culture européenne accueille la nouvelle édition du Festival ¡ Viva Villa !, qui réunit les artistes passés par les trois plus grandes résidences artistiques françaises : la Villa Médicis, la Villa Kujoyama et la Casa Velázquez.
Déserteurs, 2008-2013 serie of 379 photographs, 18,5 x 25cm chromogenic prints conservation paper gypse, coton strip, cardbard 3 b&w baryté prints 60x73cm, 222 elements in paper 9x14cm © Stéphanie Solinas
Déserteurs, 2008-2013 serie of 379 photographs, 18,5 x 25cm chromogenic prints conservation paper gypse, coton strip, cardbard 3 b&w baryté prints 60x73cm, 222 elements in paper 9x14cm © Stéphanie Solinas

Face au Mucem, le bâtiment de l'italien Stefano Boeri accueille la troisième éditions du Festival ¡ Viva Villa !, qui donne accès à la production issue des trois grandes résidences françaises. Une programmation pointue et hors-pair, entre rencontres, exposition, performances, concerts, avec une extension Hors les murs au Frac PACA (Fonds Régional d'Art Contemporain). 

Le programme, à retrouver ici, donne notamment une carte blanche à chaque villa, ainsi qu'à l'Académie des Beaux-Arts. Sous le commissariat de Cécile Debray et Federico Nicolao, le Festival croise les disciplines, offrant un aperçu vivant de la jeune création contemporaine. Un événement ouvert à tous, en accès libre.