Qui gagnera le prochain Loewe Craft Prize ?

Loewe vient d'annoncer les trente finalistes de la deuxième édition de son Craft Prize. Par le biais d'une exposition qui met en lumière une diversité de techniques expérimentées sur différents media, la maison madrilène célèbre encore une fois l'intelligence de la main.

Loewe Craft Prize 2018
Hae Cho Chung, Republic of Korea ‘Five color vessels 0831’, ottchil on hemp fabric and polished with deer’s antler, 120 x 120 x 120 mm. 2013

En créant le Loewe Craft Prize en 2016, Jonathan Anderson étend le champ de la Fondation Loewe, institution fondée en 1988 par Enrique Loewe et qui décerne notamment un prix de poésie en langue espagnole. Pour cette deuxième édition, onze experts, dont Antonia Boström, conservatrice en charge du département de sculpture européenne au Victoria & Albert Museum ou encore le designer Axel Kufus ont sélectionné trente finalistes parmi quelques 1900 artisans originaires de plus de 75 pays.

Artistes de tous niveaux, récemment diplômés ou déjà confirmés, ces finalistes ont été retenus pour leur élaboration d'un artisanat contemporain alliant techniques ancestrales et avant-garde. Un écho au travail de Jonathan Anderson qui, depuis 2013, s'efforce d'ancrer la maison madrilène dans la culture au sens le plus large pour célébrer l'excellence et l'innovation, inhérentes au concept d'artisanat. "Lorsque je suis arrivé chez Loewe, j'ai décrété que nous n'étions pas une maison de luxe mais une maison culturelle", nous confiait-il l'année dernière à l'occasion de la première remise de prix. Cette volonté de promouvoir l'artisanat n'est pas nouvelle et rappelle que sa pratique est encore trop souvent considérée comme inférieure aux pratiques artistiques plus académiques. Au XIXème siècle, les Arts & Crafts et leur figure la plus emblématique William Morris - à laquelle Jonathan Anderson vient d'ailleurs de consacrer une collection capsule - plaident déjà pour un rapprochement entre le statut d'artiste et celui d'artisan. 

Du 4 mai au 18 juin, une exposition au Design Museum de Londres présentera les créations de l'ensemble des artistes-artisans sélectionnés, dont Simone Pheulpin, doyenne de cette édition et seule française à concourir. 

Composé de dix figures éminentes du monde du design dont Deyan Sudjic, directeur du Design Museum ou encore Ernst Gamperl, premier vainqueur du Loewe Craft Prize, le jury dévoilera le nom du gagnant le 3 mai lors de l'inauguration de l'exposition. Ce dernier recevra une récompense de 50 000 euros.