SS19, quoi de neuf ? Suite et fin

De Marseille à Paris, la fashion week homme étend son emprise visuelle et travaille à se faire voir, tant dans ses scénographies que dans les signaux créatifs que ses collections envoient à un public, réseaux sociaux obligent, de plus en plus expert et passionné. Deuxième partie de notre fashion review.
Défile homme Dior SS19
Défile homme Dior SS19

Poupée DIOR

Tournant pop chez Dior, avec l'incursion de l'artiste américain KAWS, qui signe la scénographie du premier défilé Homme de Kim Jones remplaçant Kris Van Assche. Dans la cour de la caserne de la Garde Républicaine, la sculpture florale d'un Monsieur Dior de 10 mètres de haut remet le personnage de Christian Dior au centre de la maison. Motif toile de Jouy, sac Saddle masculinisé, travail sur l'oblique, beiges et pastels roses ponctuent la collection.

Jacquemus et l'homme de sa vie

Faut-il parler de Paris Fashion Week "hors les murs" ? Annoncée lors de son dernier défilé, la première collection homme de Jacquemus vient d'éclore. Présentation au bord de l'eau, sur la plage de Sormiou à Marseille, de ses "gadjos", terme qui désigne dans la communauté gitan un non-gitan. Toiles estivales et pull XXL sur torses poilus et musclés dessinent un boy next door à scooter qui débarque dans la mode par effraction, pochette autour du cou pour ranger ses clefs. 

Lanvin, le meilleur pour la fin 

Suivant la tendance du stylisme "do it yourself", Lanvin homme a marqué les esprits de rayures cérébrales, de fausses lanières techniques et de chaussures à lacets d'escalade. Esprit de chantier sur le show, où l'escalier central distribuait les looks comme autant de messages laconiques : Lucas Ossendrijver, expert d'une mode sophistiquée, architecturale et versatile, bénéficie-t-il de toute la reconnaissance qu'il mérite ?