Xavier Veilhan s'y colle

Connu pour ses sculptures et installations, Xavier Veilhan l'est moins pour ses collages actuellement exposés à Paris. L'occasion pour les éditions Dilecta de faire également le point sur les films et performances méconnus de l'artiste.
Collages - Xavier Veilhan
Collages - Xavier Veilhan

Jeudi 14 décembre, lors de l’inauguration de l'exposition « Collages » de Xavier Veilhan, les Éditions Dilecta ont présenté un nouvel ouvrage consacré aux films et performances de l’artiste.

A travers 128 pages, "Films et performances" revient sur deux pendants de sa production artistique qui interrogent le lieu et le rapport à l’image par l’expérimentation. Agrémenté de textes critiques d'Arnauld Pierre, Yves-Noël Genod, Claude Lévêque, Charles Aubin et Laetitia Masson et d'un entretien entre l'artiste et le critique Timothée Chaillou, l'ouvrage offre une lecture inédite des films et performances de Xavier Veilhan à la lumière de ses œuvres formelles.

Car, de "Film du Japon" en 2002 à "Mutant Stage 8" en 2017, il n’y a pas de narration linéaire dans ses films. Chacun est avant tout conçu comme une somme, une accumulation d'étapes, de gestes et de faits. Un film existe en ce qu’il est une succession d’images animées dans un lieu donné.

La performance, quant à elle, s’adjoint parfois à l'exposition pour mettre en exergue son propos. En août 2012, avec Architectones à la Case Study House n°21 (construite en 1958 par Pierre Koening), Xavier Veilhan (ré)ouvre le dialogue entre architecture et sculpture par le corps de l’artiste. Intitulée Architectones, du nom des modèles tridimensionnels de Malevitch, la performance occupe l'espace pour transformer l'architecture en sculpture minimaliste libérée de toute fonction.

Une quête du degré zéro qui parcourt films et performances de l'artiste. Dans la plupart d'entre eux, Xavier Veilhan accorde un rôle central à la musique. Art absolu de l'abstraction, cette dernière y est un personnage à part entière, comme l'artiste l'a démontré lors de la dernière Biennale de Venise, où il représentait la France. 

Xavier Veilhan, "Films et performances", Éditions Dilecta, 28 euros