Décryptage

La mode est-elle une ordure comme les autres ?

Cette saison, avec les sorties controversées du “trash pouch” chez Balenciaga (un sac à main dispendieux littéralement inspiré, comme son nom l’indique, d’un sac poubelle) et de la collaboration Gap X Yeezy vendue en boutique dans des grands sac à ordure, la mode voudrait presque nous faire croire que les déchets, ça en jette. Au point d’alimenter dangereusement une certaine esthétisation du paupérisme. Bienvenue dans l’énième saison mode de poubelle la vie.

“Pink is the new black” : pourquoi la couleur rose a envahi la planète mode

De Dior à AMI, en passant par Valentino, Schiapparelli ou encore Jacquemus, le rose semble s’imposer un peu partout en 2022. Signalétique au delà des saisons de mode, l’omniprésence de ladite couleur permet surtout d’abolir les débats binaires qui ont trop longtemps alimenté la pop-culture pour enfin offrir une nouvelle réflexion esthétique au-delà des clichés et des stéréotypes. Au risque parfois de frôler l’overdose…

“Vous portez un message” : le pouvoir politique du vêtement

À une époque où la politique suscite de la méfiance et divise de plus en plus les gens selon des critères basés sur la classe, la race, le sexe et le genre, porter littéralement sur ses épaules un message dénonçant les oppressions peut se révéler bien plus libérateur et émancipateur qu’il n’y paraît. Retour sur l'aspect créatif, historique et sociologique du vêtement comme outil d'engagement. 

Mode, Fashion week et guerre en Ukraine : entre silence, soutien paradoxal et communication timide

Alors que la guerre en Ukraine en est à son cinquième jour, la Fashion Week AW22/23 se poursuit dans une atmosphère volontairement modeste et quelque peu étrange. Le lundi 28 février, c'est la Fédération Française de la Haute Couture et de la Mode qui enjoint les invités parisiens à expérimenter les évènements des prochains jours avec solennité par respect pour l’Ukraine et l’attaque de ses libertés. Dans ce contexte international angoissant et délétère, comment et pourquoi continuer à parler de mode ?