Non, la pride n’est pas qu’une simple fête, c’est d’abord et surtout un combat

Alors que le pride month touche à sa fin, la question d’un véritable message politique déployé au sein des marches des fiertés semble prendre davantage d’ampleur cette année, comme en témoigne la 2e édition de la Pride Radicale organisée le 19 Juin dernier à Paris. Une pride militante, féministe, pro-migrant.e.s et anticapitaliste à laquelle Mixte s’est rendu pour rencontrer plusieurs collectifs composés de personnes LGBTQIA+ et racisées.

Email

A weekly dose of mixte magazine in your mailbox? Subscribe to our newsletter.

« Break my Soul » : Bey icône anticapitaliste ?

C'était l'évènement à ne pas louper cette semaine - avec le début des shows Homme SS23 ofc - le grand retour de Queen B herself, qui a dévoilé, en avance, son single "Break my Soul", annonçant la sortie de son album Renaissance prévue pour fin juillet. Une bombe House aux paroles anticapitalistes qui a quasi immédiatement été adoptée comme l'hymne de la Grande Démission aux US, et un shout out à l'une des pionnières noires de la house music des 90s, Robin S.